partenaires

On en parle dans la Presse

C’est une équipe de grands professionnels qui a fait vibrer la salle comble du théâtre. Son, fumée et lumière se sont parfaitement conjugués pour mettre en valeur les artistes. Céline, son danseur et ses quatre danseuses, visiblement à l’étroit sur la scène du casino, mais heureux de transmettre au public bourbonnais le virus de la grande Dalida. Car la chanson mythique des années 50, 60, 70 s’est réincarnée en Céline Dubois qui n’a rien négligé pour lui rendre un bien bel hommage. Deux heures durant, les spectateurs ont vibré, applaudi, chanté en choeur, partagé intimement ce spectacle coloré et animé. Il a apprécié les métamorphoses de la chanteuse brune au début, blonde à la fin, en midinette sous la houlette d’Eddy Barclay, en fourreau à paillettes plus tard. Et bien sûr du « Petit Gonzales » à « Laissez-moi danser » tous les succès éblouissants sont revenus au théâtre de Bourbon pour rappeler l’immense succès que Dalida a remporté sur les plus grandes scènes de l’époque. Mais le public bourbonnais a également apprécié la grande gentillesse, le sourire et l’aisance de Céline Dubois, superbement servi par de jeunes et jolis danseur et danseuses dans ce show resplendissant…

Céline Dubois a « réincarné », comme elle le fait chaque soir dans toute la France, la grande Dalida. Un spectacle en quatre parties retraçant sa carrière, une voix off pour les nécessaires rappels historiques, des « standards » à foison et puis surtout, Céline Dubois. De ses début en rouge et brune, jusqu’à la blonde et paillettes de son ère disco, l’artiste a su « tenir le rôle » deux heures et demi durant. Vocalement, avec un sens de l’imitation parfois étonnant et scéniquement par quelques déhanchements sur des airs de twist, quelques pas sur un air de sirtaki, deux danses du ventre et un charisme indéniable. Les quelques visites dans le public d’une halle bien remplie l’ont confirmé. D’autant que les spectateurs présents ont parfaitement joué le jeu du « revival » accompagnant de leurs chants ou applaudissements en rythme, un show qui avait tout d’une plongée nostalgique dans le grand hit-parade de la dame. Des airs que tous ceux qui ont eu une radio ou une télé connaissent, à d’autres prisés des aficionados, pas de fausse note, donc, dans cet hommage, ouvert par « Bambino » et conclu par un remix version eighties du tout aussi éternel « Gigi l’amoroso ». La garde-robe était complète jusqu’au célèbre « bikini rouge et jaune à petits pois » et sans oublier les « Volare » (en version française),  »J’attendrai » et « Mourir sur scène ». Alors, s’il est vrai  »Qu’avec le temps » (reprise risquée) tout s’en va, il est des souvenirs qui, quand ils sont sincèrement évoqués, ont tout de même de la gueule !

 

 

Ils nous font confiance :

 
* le Dôme de Marseille
* le Palais des Congrès de Béziers
* Théâtre de la mer de Valras Plage
* Palais de la mer de Valras Plage
* Théâtre de verdure de Pézenas
* Palais des congrès du Cap d’Agde
* Scène d’été du Grau D’Agde, du Cap d’agde
* Scène d’été de La Grande Motte
* Théâtre de St Jean de Vedas
* Salle du jeu de pomme à Cuxac d’Aude
* Salle des fêtes de Salles d’Aude
* Scène d’été St Pierre la mer
* Théâtre de verdure d’Alès
* Théâtre de verdure de Carry le Rouet
* Festival de la chanson française à Brioude
* Salle Francis Poulenc à Espallion
* Théâtre du Grau du Roi
* Théâtre de la mer de Carnon
* Théâtre de la mer de Ste Maxime
* Lamalou les bains
* Salle de spectacle de Florensac
* Scène d’été de Narbonne Plage
* Scène d’été de Cannet
* Port la nouvelle
* Scène d’été dans le Var de : Gassin, Pourcieux, Tourves, St Mandrier, Vidauban, le Pradet

CCAS d’Auch
CCAS d’Aix en Provence
CCAS de Cagnes sur mer, de Mouans Sartoux , de Velaux ( région PACA )
Nombreux CCAS autour de Béziers et dans le 34 : Loupian, Canet, Villeneuve-Les-Béziers, Nézignan l’Evêque, Boujan sur Libron, Vias, Joncels, Marseillan, Bédarieux, Quarante
CCAS dans le gard : Loupian, Baillargues, Vergèze, Aigues Mortes, Brignon, St Gilles, la ville d’Alès, Lédignan,
CCAS du Var : St Raphaël, St Maximin, Brignoles, La Garde.

* Casino de Juan Les Pins
* Casino de Lamalou les Bains
* Casino de St Gervais les Bains
* Casino de Bourbon L’Archambault
* Casino de Valras Plage
* Casino du Grau du roi
* Casino de St Galmier
* Casino de Bagnère de Bigorre
* Casino de Cannet
* Casino de Luz St Sauveur
* Casino d’Argeles Gazost
* Casino du Cap d’agde
* Casino de Chatel Guyon
* Casino « le Lyon vert « à Lyon Charbonières